Le CV anonyme va-t-il enfin prendre son envol? Le commissaire à la diversité et à l’égalité des chances, Yazid Sabeg a mis en place l’expérimentation du CV anonyme à laquelle BNP Paribas va participer aux côtés de 48 autres entreprises.
Le coup d’envoi a été donné le 3 décembre et durera jusqu ‘au mois d’avril 2010.

L’idée du CV anonyme avait été lancée par M. Bébéar en 2004 afin de favoriser la diversité des recrutements et lutter contre la discrimination à l’embauche. Des CV épurés du nom, de l’âge et de l’adresse des candidats, et ne faisant mention que de leur formation et de leur parcours professionnel, afin de leur permettre de franchir la barrière du premier entretien. Il devrait également réduire l’autocensure.

Le CV anonyme n’est pas une fin en soi, mais, appuie le commissaire à la diversité, Yazid Sabeg, « c’est une mesure utile pour casser le mur du premier entretien en permettant de neutraliser les préjugés. Et pour une entreprise, c’est symboliquement fort ».

Préparée par l’équipe de Yazid Sabeg, cette expérimentation se déroulera, outre à Paris, dans six départements: la Seine-Saint-Denis, le Nord, le Rhône, les Bouches-du-Rhône, le Bas-Rhin, la Loire-Atlantique. Elle sera ouverte à toute entreprise volontaire, quelle que soit sa taille, société du CAC 40 comme PME.
En fonction des résultats et des effets concrets, le CV anonyme sera rendu obligatoire ou non pour les entreprises de plus de 50 salariés.
BNP Paribas a fait de la lutte contre les discriminations une priorité en inscrivant la discrimination comme un de ses risques opérationnels majeurs.