Comment est née Fête le mur ?

En 1996, Yannick Noah souhaitait démocratiser le tennis en direction des jeunes des quartiers populaires, avec un leitmotiv : « Le tennis contre l’exclusion ». Il a créé Fête le mur, avec chaque année l’ouverture de nouvelles antennes dans les quartiers populaires de France. 

A Nantes, après avoir observé chaque quartier, les responsables de Fête le mur ont été séduits par les Dervallières : la plaine des jeux, un terrain de tennis entouré de verdure au pied des immeubles, se prêtait parfaitement au projet. A l’issue de démarches fructueuses auprès des familles, des collectivités locales, de l’État et de la Fédération française de tennis, le 20 septembre 2006, avec 400 enfants, était inaugurée Fête le mur de Nantes en présence de Yannick Noah. C’était les dix ans de l’association nationale et la 21ème antenne locale. Ça a été très vite un succès auprès des familles : la première saison, nous comptions 40 adhérents, en 2010 nous avons dépassé les 140.

Attentive aux demandes, Fête le mur a ouvert l’activité double dutch. Aujourd’hui, neuf animateurs et une dizaine de bénévoles animent l’association. »

Quelles sont vos activités ?

Fête le mur enseigne le tennis et le double dutch aux enfants, aux adolescents et aux jeunes adultes, et participe aux compétitions locales et nationales.

Le site de Nantes comprend trois terrains et un mur de frappe. Ouvrir le tennis dans les quartiers est un acte militant, nous fournissons la pédagogie, l’équipement, les maillots… Nous veillons à l’éducation des enfants et par contrat, l’association fait de l’accompagnement individualisé en vue d’une insertion professionnelle par le sport.

Pour offrir à nos jeunes sportifs l’occasion de montrer aux familles et au public ce qu’ils ont appris, de valoriser leurs talents, Fête le mur organise ses propres événements sportifs. Par ailleurs, les animateurs sont aussi présents dans les écoles pour développer le tennis. Enfin, nous participons à différentes manifestations sportives et culturelles grâce à notre partenariat avec BNP Paribas ou d’autres entreprises. Tous les ans, nous accompagnons par exemple des jeunes adhérents à l’Open Gaz de France Loire Atlantique, à l’Open de Rennes, et aux Internationaux de France de Roland Garros. »

Vos perspectives ?

Fête le mur compte renforcer chacune de ses activités. Lors de la prochaine saison, nous ouvrons une section d’éveil corporel pour les enfants de 3 à 5 ans. »

Crédits photos: Philippe Cibille

 Courriel : fete.le.mur-nantes@fft.fr