Pour la deuxième année consécutive, Arval, filiale du Groupe BNP Paribas et spécialiste de la location longue durée de véhicules, a choisi EcoAct dans sa démarche de compensation carbone volontaire. Cette année, 4 805 tonnes de CO2 émises en 2011 ont été compensées.

C’est à travers un vote organisé sur une période de deux semaines au mois d’avril que tous les collaborateurs d’Arval (présents dans 22 pays) ont pu choisir le projet de compensation applicable aux 10 filiales ayant opté pour une compensation mutualisée – toutes les autres ayant un partenaire de compensation local. Ainsi les filiales d’Arval en Autriche, Grèce, Hongrie, Inde, Maroc, Pologne, République Tchèque, Russie, et Slovaquie compensent leurs émissions à travers le projet de Déforestation évitée au Kenya, soutenu par 50 % des votes.

Ce projet estampillé REDD (Reducing Emissions from Deforestation and forest Degradation) concrétise notre volonté de compenser de façon proactive nos émissions de CO2, avec le choix d’agir plutôt en amont contre la déforestation qu’en aval pour le reboisement. Certifié VCS (Verified Carbon Standard) et CCBA (Climate Community and Biodiversity), ce projet a été conçu pour réduire les émissions de gaz à effet de serre en protégeant la forêt locale, dégradée par les techniques ancestrales de brûlis, utilisées pour produire du charbon de bois. Il a été également pensé dans l’optique de rendre les sols plus fertiles pour la culture. Enfin, ce programme est réalisé sur le long terme en concertation avec les populations locales afin de permettre un développement économique durable et respectueux de la biodiversité dans la région du Kasigau Corridor.

Arval Turquie a quant à elle choisi de compenser à travers un autre programme EcoAct « Wind power » sur le territoire turc, ayant pour but de produire de l’électricité propre et de le réintroduire dans la réseau public tout en occasionnant une réduction substantielle des émissions de gaz à effet de serre. Ce projet aide le pays dans la stimulation et la commercialisation de l’utilisation des énergies renouvelables. Il fournit d’une part une sécurité énergétique renforcée et une meilleure qualité de l’air et crée d’autre part un revenu supplémentaire pour la communauté locale en contribuant à l’accélération du développement économique régional.

Pour rappel, depuis 2008 Arval compense intégralement les émissions de CO2 des véhicules professionnels de tous ses collaborateurs. Les divers projets de compensation ainsi menés en interne ont permis d’expérimenter et de valider les solutions de compensation que nous proposons à nos clients.