Chorégraphe américain, Alonzo King a étudié avec Alvin Ailey, et collaboré avec de nombreux compositeurs, musiciens et plasticiens pour présenter un travail qui allie une danse néoclassique à des musiques d’influences jazz et world. Il est également le fondateur et directeur artistique du LINES BALLET, compagnie de danse basée à San Francisco qui fête cette année son trentième anniversaire. Alonzo King a enseigné et travaillé avec de très nombreux ballets – le Ballet Royal de Suède, le Ballet de Francfort, le Ballet Béjart, les Ballets de Monte-Carlo, de Hong-Kong, entre autres – mais également pour l’opéra et la télévision. Selon William Forsythe, il est « l’un des rares et véritables maîtres du ballet de notre époque ».

 

 

En 2011, l’artiste plasticien Jim Campbell propose à Alonzo King une collaboration autour d’un projet d’installation au Musée d’Art Moderne de San Francisco. L’un conçoit et utilise les nouvelles technologies pour capturer le mouvement, l’autre crée des mouvements pour ces technologies. Chacun nourrit le désir de travailler sur l’idée derrière la forme. Cette création, intitulée Jim Campbell Project, vient d’être présentée au Musée d’Art Moderne de San Francisco le vendredi 19 octobre.

L’un des rares mécènes à soutenir la création artistique, la Fondation BNP
Paribas accompagne le parcours d’Alonzo King et de sa compagnie depuis 2010.

Quelques liens pour découvrir ses précédentes pièces :

Shéhérazade

Wheel in the middle of the field

Alonzo King vient également de recevoir une récompense intitulée San Francisco’s Living Treasure Award en gage de sa contribution exceptionnelle à la vie culturelle de San Francisco.