Le centre Léon Bérard de Lyon est un centre de cancérologie comptant parmi les 20 centres de ce type qui existent en France. Il accueille environ 22 000 patients par an. 6000 nouvelles tumeurs y sont découvertes chaque année. L’effectif est de 1200 personnes dont 170 médecins, 350 chercheurs et 350 aides-soignants.

La particularité du centre est le regroupement de tous les services de cancérologie sur un site unique, des examens préalables au traitement, en passant par le suivi pendant et après la maladie. Le patient n’a donc plus à se déplacer pour aller voir tel ou tel spécialiste : tout est sur place.

Outre les soins, le centre dispose également d’un pôle d’enseignement et d’un pôle de recherche.

« Cancer Environnement »

Pour ma part, je suis bénévole au sein de l’unité « Cancer Environnement ». Je représente les proches des patients au comité éditorial du portail internet « Cancer Environnement » : je fais part de mes remarques et recommandations sur les articles autour de différentes thématiques telles que cancer et exposition environnementale, cancer et exposition professionnelle ou encore cancer et nutrition.

Par ailleurs, en tant que témoin, je m’attache à promouvoir les actions de prévention en faveur des patients du centre et de leurs proches à chaque fois que nécessaire et je participe à l’information des publics en lien avec le personnel médical et en tenant compte de ma propre expérience.

Ce choix de m’engager auprès du centre Léon Bérard est parti de mon expérience personnelle d’accompagnement de mon père qui était atteint d’un cancer des poumons d’origine professionnelle. Cette expérience douloureuse a fait l’objet d’un livre – White Spirit -  préfacé par un cancérologue et documenté par le témoignage d’un médecin du travail, complété d’un blog axé sur la recherche scientifique en ce domaine. Le titre fait référence aux produits chimiques auxquels mon père était constamment exposé dans son environnement professionnel, à l’origine de son cancer.

De là est née la volonté obstinée d’agir pour faciliter l’accès à une information de référence pour les patients et leurs proches. Depuis ce jour, je suis bénévole au sein du centre.

Le programme Coup de pouce

Depuis 2010, nous avons développé un programme sportif dans lequel les patients, soit pendant la période de traitement, soit à son issue, s’engagent en pratiquant la marche nordique. Cette idée est née d’un certain nombre de constatations scientifiques selon lesquelles un minimum d’activité physique régulière est bénéfique, et, pour certains cancers, prédispose les patients à une meilleure résistance aux traitements, notamment à la chimiothérapie. Sur la base du volontariat, les patients forment des groupes homogènes de 8 à 10 personnes, encadrés par des professionnels ; une à deux fois par semaine, ils partent 1 heure pour une séance «  à la carte », adaptée en fonction de chaque cas. En 2011, sur les 232 patients contactés pour suivre ce programme, 94 d’entre eux se sont portés volontaires.

Une mesure scientifique de l’impact positif de ce programme sur les patients a été réalisée, si bien que le centre Léon Bérard sert de référence, de creuset d’expérimentation. Il y a une très forte probabilité pour que ce type d’action soit dupliqué dans les autres centres en France.

Informez-vous !

L’unité « Cancer Environnement » a ouvert un portail Internet très riche regroupant des articles, conseils et informations thématiques sur les risques de cancer en lien avec des expositions environnementales, professionnelles ou des comportements individuels.

Notre besoin est de faire connaître ce site,  véritable base de données regroupant aussi bien des articles scientifiques extrêmement pointus, que des articles s’adressant au grand public. Je vous invite donc à vous y rendre sur le site de Cancer Environnement.

 

*Propos recueillis par Marion Barré