1500 € ! C’est le montant de la bourse qu’ont reçue Sarah, Adrien, Samba et Isaure, lauréats du Concours « L’égalité des chances dans la société française d’aujourd’hui ». Avec cette aide apportée par la Fondation BNP Paribas, ils vont pouvoir réaliser chacun un reportage.

La prépa Egalité des Chances de l’ESJ Lille en partenariat avec le Bondy blog a fêté ses 4 ans. A cette occasion, la Fondation BNP Paribas a souhaité rassembler les étudiants et les anciens de cette prépa et donner un « coup de pouce » supplémentaire au travail de ceux qu’elle a contribué à former.

Le vendredi 12 avril, les 4 lauréats ont été félicités par Hervé Bourges, Président d’honneur de l’ESJ Lille et Président du Comité permanent de la diversité de France Télévisions, Georges Potriquet, Président de l’ESJ Lille, Baudouin Prot, Président de BNP Paribas et Catherine Bonnet, directrice de cabinet de François Lamy, Ministre délégué à la Ville.

Les 4 lauréats

Sarah Farjot, issue de la 3ème promotion de la prépa, est actuellement en 2ème année à l’ESJ Lille. Elle s’intéresse aux pratiques sportives chez les jeunes filles des quartiers sensibles : discrimination filles/garçons, freins culturels et sociaux présents dans ces quartiers… Sarah appuie sa réflexion sur les travaux de la sociologue Anne Tatu sur les pratiques sportives féminines et du sociologue-anthropologue Gilles Vieille-Marchiset sur les pratiques sportives dans les quartiers difficiles. La qualité de son investigation en amont des 3 reportages qu’elle prévoit sur le terrain a largement convaincu le jury.

En 2ème année à l’ESJ Lille comme Sarah, Adrien Morat a choisi d’explorer l’industrie du cinéma français et son degré d’ouverture à la diversité. Dans le domaine de la formation, un accord avec la Femis lui permettra de suivre les « Ateliers Egalité des chances ». Ceux de l’ENS Louis Lumière et l’« Ecole de la Cité » fondée par Luc Besson, qui affichent les mêmes objectifs en termes de diversité, feront aussi l’objet de reportages. Concernant la production, Adrien prévoit de se pencher sur la commission « Image et Diversité » qui atteste de l’intérêt des pouvoirs publics pour ces questions, d’interroger les syndicats et de suivre le tournage d’un film.

Issue de la 2ème promotion de la prépa et en dernière année au CFJ à Paris, Samba Doucouré s’est penché sur le programme Classe Préparatoire aux Etudes Supérieures de l’ENS Lyon : contenu de la formation, « choc culturel » vécu par les élèves, intégration de ces derniers au sein de l’école, parcours d’anciens… L’originalité de ce reportage repose notamment sur l’association de la vidéo et de la bande dessinée, pour retranscrire au mieux, selon les situations, le quotidien des élèves.

Enfin, Isaure Hiace, actuellement en formation à la prépa Egalité des chances (4ème promotion), a décidé de traiter de l’égalité des chances en matière d’éducation, en Basse Normandie. Isaure entend comparer les zones rurales et les pôles urbains, tels que Caen. Les témoignages d’un ancien élève d’un collège rural, d’un responsable du collectif « Résistance du pays d’Auge », et d’un membre de la « Mission Locale Sud Pays d’Auge » permettront de dresser un état des lieux de la situation et un aperçu des initiatives locales.

Sarah souligne l’importance de ce soutien : « Je vais pouvoir mener un reportage de manière complètement indépendante pour la première fois. »

Nous attendons leur reportage avec impatience !